Praticienne certifiée par la Fédération Française de Shiatsu traditionnel

Qu’est ce que le shiatsu animalier ?

 

Le shiatsu animalier s’inspire du shiatsu humain, discipline énergétique d’origine japonaise, qui signifie pression (atsu) des doigts (Shi).

 

J’utilise la pression par le toucher afin de stimuler des points et des zones sur l’ensemble du corps, dans le but d’établir la libre circulation de l’énergie dans les réseaux énergétiques : les méridiens.

 

Cette méthode est dite holistique, car l’individu est considéré dans sa globalité. Son action permettra de libérer les tensions physiques et mentales, favorisant ainsi la libre circulation de l’énergie, pour apporter détente et bien-être.

 

Lorsque l’énergie circule librement de façon équilibrée, elle témoigne d’un bien-être et d’une bonne santé.

 

Le shiatsu utilise certains principes de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

 

Il ne remplace en rien le vétérinaire ou l’ostéopathe.

Le shiatsu, pour qui ?

 

Tous les animaux ressentent les bienfaits du shiatsu, du plus jeune au plus âgé.

 

Toutes les problématiques rencontrées sont les bienvenues, que ce soit d’ordre,

physique, physiologique, exemples : arthrose, spondylose, dysplasie, Maladie inflammatoire chronique des intestins (MICI), troubles digestifs, trouble du système respiratoire, allergies, démangeaisons, problème peau/poils, chaleur irrégulière, infertilité, cushing, Syndrome Métabolique Équin (SME), myosite…

Émotionnel, comportemental, exemples : destruction, agressivité, nervosité, anxiété, comportement explosif, hyperactivité, trouble du comportement, difficulté à se concentrer, peurs, dépression, manque d’énergie, introverti, problème de poids, d’appétit…

 

 

Saviez-vous que le shiatsu est avant tout préventif ?

 

C’est notre culture qui fait que nous attendons d’être malade pour nous soigner.

C’est pareil avec nos animaux, c’est une fois qu’ils vont mal qu’on se préoccupe de leur santé.

Mais une fois la problématique physique, physiologique ou psychologique ancrée, il est plus long de la traiter.

Une séance à chaque intersaison permet d’entretenir une bonne circulation énergétique gage d’une bonne santé.

 

 « Mieux vaut prévenir que guérir. »